AccueilAccueil  FAQFAQ  Guides  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Andy Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
«Madman Killer ; »
avatar
«Madman Killer ; »

✖ My Messages : 13
✖ Inscription le : 31/05/2010


❝ C'est un secret?
❝ SpheraRunes: 3000
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Andy Wilson   Mar 1 Juin - 0:19

* NOM & PRENOM ;


    P R E N O M: Andy.
    N O M: Wilson.
    M E T I E R: Etudiant à la faculté de commerce.
    A G E: 20 ans.
    P E R S O N A: Guners.
    H A B I T A T I O N: Oxford.
    G R O U P E: Player Killer.

* M Y . S T O R Y ;

What do you look like? ;

Poil de carotte. C’est-ce qu’on se dit la première fois qu’on le voit. Il est vrai que le tout jeune homme a une tignasse des plus voyante, un beau roux bien vif, du pur style écossais, sans doute le véritable et le seul lien qui le rattache encore aux origines de son père. On pourrait croire qu’il se coiffe a grands coups de pétard, la vérité est tout autre ! Il ne se coiffe pas, a peine un bref coup de brosse le matin avant de les attacher en queue de cheval basse ou en couette quand il est de bonne humeur et qu‘il a envie de faire criser ses profs.
Une silhouette grande et élancée pour son 1m80 et ses 70 kilos tout mouillé, une nouille que l’on aurait fait trop cuire, voila l’image qui pourrait en ressortir. Un visage ovale a la peau légèrement halée, un sourire mesquin collé en permanence sur ses lèvres et deux yeux de couleur bleu-vert qui peuvent vous scruter avec une totale indifférence ou bien s’illuminer comme deux brasiers si vous faites partie de ce qu’il convoite. Mais permettez moi de corriger une petite erreur…Une seule de ses sublimes iris est aujourd’hui en état de fonctionnait 24/24 H, en effet un bandeau, du genre celui que portait certains pirates ou certaines personnes atteintes de cataracte, couvre entièrement son œil droit. Andy peut bien sur le retirer, mais il faut croire qu’il aime ce look puisqu’il ne l’enlève que pour dormir.
Côté fringue on peut pas dire que ce soit la joie. Un style s’impose tout de même dans les fripes et les vieilles hardes qu’il porte sans cesse et c’est celui de la parfaite racaille des rues. Jean troué de partout, généralement après des bagarres, tee-shirt large et aux couleurs souvent indéfinissable a force de lavage, basket dans le même style avec des lacets de couleurs vives. Qui pourrait croire que ce jeune homme est étudiant dans une école de commerce on se le demande vraiment !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

What did you expect? ;

Franc. Loyale. Optimiste. Battant. Gourmand. Délirant. Il faudrait encore beaucoup de mots pour le décrire mais contentons nous pour le moment de donner un sens aux quelques adjectifs qualificatifs situés sous nos yeux. Un petit mensonge de temps en temps ne peut pas faire de mal non plus, et dans ce domaine Andy se débrouille plutôt bien, mais il dit seulement tout ce qui lui passe par la tête, parfois sans vraiment penser à mal, mais sans non plus prendre le temps de mesurer les conséquences. Il voit toujours la vie du bon côté, peut importe les crasses qui lui tombent dessus. Cela peut parfois irrité certains de ses confrères…On ne peut lui reprocher d’abandonner au premier coup dur, son métier et sa vie passée ne grande partie dans les rues lui ont enseigné la persévérance et surtout l’esprit de combativité, il ne se s’avoue pas vaincu facilement ! Et cela peu importe son adversaire. Un caractère impulsif qui lui a sauvé la vie dans bien des situations. Complètement barge, dans le bon sens du terme, Andy est toujours partant pour faire les 400 coups et ne dit jamais non à une fête ! Très gourmand il mange comme huit personnes, ce qui désespère sa mère et créer un grand trou dans le budget familiale. Mais arrêtons sur les qualités, sinon on en finirait pas ! Passons maintenant aux défauts de cet être si parfait ! Ironique bien sur…
Vif. Bagarreur. Têtu. Avare. Fier. Rancunier et Fumeur qui plus est. Des défauts comme tout le monde et un sacré caractère qui en résulte ! Andy réagit au quart de tour et parfois un peu trop. C’est justement ce qui fait son charme, faut dire qu’ être entourée de garçons qui passent leur temps à se mettre de grands coups sur la trogne pour prouver leur valeurs toute la sainte journée ça vous forge le tempérament. Pour lui les problèmes se règlent surtout par les poings, les questions et les explications viennent ensuite. Comme beaucoup de membres de sa famille, principalement des notables et des commerçants, il est très porté sur l’argent et c’est un fin négociant, moins il claque de sous plus il est heureux ! Si Andy le pouvait il irait jusqu’à regarder dans les caniveaux pour voir s’il n’y a pas de pièce tombée là par mégarde, mais sa fierté l’en empêche. Grande gueule et n’ayant pas peur des plus forts que lui il n’hésite pas a foncer dans le tas même quand il se sait inférieur en puissance, le nombre de cicatrice qu’il porte sur le corps est là pour le prouver. De son paternel il a surtout hérité son coté tête de mule, il veut toujours avoir raison, même quand on lui prouve qu’il a tord, Andy répond que ce n’est qu’un malentendu ! Très rancunier, il ne pardonne pas facilement la traitrise et le manque de respect envers d’autres personnes, ennemies ou amies. Compté sur lui pour vous pourrir la vie si jamais vous lui faites des crasses !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

You are not supposed to know... ;

Andy ouvrit les yeux avec une sérieuse gueule de bois et la mâchoire douloureuse, comme tout les jours en fait, ou plutôt comme a chaque soir qu‘il trouvait un nouveau bar ou passait la nuit. Il se massa les tempes et sortit de son lit avec une allure d‘automate. Va savoir pourquoi ses pensées se tournèrent vers les souvenirs de son enfance.

Il était né d‘un père avocat et d‘une mère secrétaire, mariés depuis trois ans, couple adorable possédant de bonnes relations avec les voisins. Parents au petit soin avec leur fils unique, ils se laissaient dépasser par ses caprices et ses crises de colère, ils cédaient toujours et l‘enfant faisait la loi dans la maison. Les gouvernantes que sa mère engageait finissaient généralement en pleurs. Vers l‘âge de treize ans c’était une petite frappe qui donnait des coups de batte de baseball, mais pas sur des balles…plutôt sur des genoux ou des bras. L’école et lui ne faisait pas bon ménage et il passait ses journée a errer dans les rues. Le soleil, la plage, les filles faciles, tout cela il s’en moquait royalement, ce qui lui plaisait c’était surtout ce sentiment de puissance qu’il aimait. Une fois rentré a la maison il ne quittait pas son rôle de dominant et menait ses parents a la baguette. Tout cela aurait put continuer encore longtemps, si ses géniteurs n’avaient pas eut cette idée…En pleine nuit et sans donner de coups de sommation, une bande de gros bras entrèrent dans la chambre du rouquin. Encore tout ensommeillé le jeune garçon ne chercha même pas a riposter. Il fut conduit dans le salon ou des valises l’attendaient, ses parents sur le côté le regardèrent passer sans manifesté la moindre crainte. Il eut beau les supplier de l’aider, ils ne bougèrent pas le petit doigt et le laissèrent aux mains rugueuses de ses kidnappeurs.
Andy hurla pendant toute une partie du trajet, jusqu’a ce qu’un magistral coup de pied dans le ventre ne lui coupe le souffle. Une fois calmé on lui expliqua en gros ce qui l’attendait. Un camp de redressement pour ado rebelle. Ainsi donc ses parents l’envoyaient dans une mini prison pour gamins perturbés. Abattu et ne pouvant rien y faire il finit par s’assoupir sur le reste du trajet. La vie dans le camp était loin d’être idyllique, complètement livré a lui-même les premiers jours de sa captivité, Andy fit bientôt la connaissance de ses camarade a grands coups de poing dans la figure, les caïds étaient partout les mêmes, qu’on soit dans la rue ou a l’intérieur d’un périmètre grillagé. Les enfants apprenaient les limites, ce qu’il fallait faire, les choses a éviter. De nombreuses fois le jeune garçon tenta de sortir d’ici et toujours on le ramenait par la peau du cou, souvent les flics, parfois les moniteurs. Il y resta une année entière avant de courber l’échine et de faire ce qu’on lui disait de faire. Sa mère venait souvent le voir et passait une grande partie de la rencontre a le regarder en souriant, lui disant qu’il allait devenir un homme charmant une fois qu’il serait sorti d’ici. Elle lui donnait des nouvelles et il lui en donnait aussi, puis elle partait en lui promettant de revenir.

Durant sa vie de demi prisonnier le gamin apprit a faire bonne figure et a présenter un visage que les gens voulaient voir, celui d’une garçon adorable et qui écoutait les consignes, mais a l’intérieur il bouillait de rage envers ceux qui le forçait a devenir quelqu’un d’autre. Sa petite comédie porta ses fruits puisqu’au bout d’un an le directeur l’autorisa a rentrer chez lui. Une fois dehors il continua a jouer les enfants modèle tout en détestant ce rôle, a chaque caresse et câlin que sa mère lui faisait il y répondait par un grand sourire avant de serrer les poings. Il reprit l’école, obtenu de bonne notes et entreprit de vivre sa vie comme ses parents devaient la voir. D’excellent élève il passa a brillant universitaire, obtenu une bourse et passa a la faculté de commerce sans réels soucis. Mais une fois les portes des chambres fermées il redevenait l’enfant capricieux et colérique qu’il était, passant sa mauvaise humeur sur des animaux. Il détestait ses camarades qui eux avait une vie stable, une petite amie et des projets qui leur convenaient alors que lui devaient se contenter de jouer une comédie a longueur de journée. Pour rien au monde il ne voulait retourner là-bas. Mais même le sport ne pouvait atténuer cette soif de massacre qu’il ressentait a chaque fois qu’il devait se rabaisser. Il recommença a trainer dans les rues, se fit de nouveau de mauvaises relations, des gars costauds et qui n’hésitait pas a frapper pour obtenir ce qu’ils voulaient. Il en fit la douloureuse expérience lors d’un soir qui resta gravé dans sa mémoire. Il revenait juste d’une bonne séance de ciné quand l’un de ses camarades tomba au sol, l’accusant de l’avoir fait tomber celui-ci se rua sur Andy, qui lui n’avait absolument rien fait bien sur, un éclat métallique brilla et vint droit vers son visage. Il n’eut pas le temps de se protéger ni d’esquiver le coup que déjà la lame écorcha son œil droit. Pissant le sang et supportant a grand peine une douleur atroce il fut conduit de suite a l’hosto où les toubibs lui posèrent un bandage avec interdiction formelle de le retirer. Au fil du temps ce bandage devenu un simple bandeau de pirate noir, la cicatrisation serait très longue et peut être n’y en aurait il jamais.

Après cet incident Andy abandonna ses « amis » pour se concentrer uniquement sur les études qui devenait de plus en plus complexe. Sauf que voilà, maintenant qu’il ne pouvait plus se défouler il reprenait son rôle de comédien et la frustration que cela lui imposait. Pour fêter ses 19 ans, sa mère lui acheta un jeu d’ordinateur nommé Euphoria. Ce n’tait pas vraiment sa tasse de thé mais pourquoi pas après tout. Au bout d’un mois il était déjà accro, il se connecté presque tout les jours en rentrant de la fac et rester souvent très tard le soir le nez collé devant l’écran. Pourquoi un tel engouement pour ce jeu me direz vous ? Mais parce qu’il avait capté qu’il pouvait TUER des joueurs de moindre niveau, aussi il passait sa journée à se baladait un peu partout et à tuer tout ceux qui se tenaient devant lui, sans aucune distinction d’ailleurs. C’était légale et sans complication juridique ! Il avait trouvé le moyen de faire le vide dans son cerveau un peu dérangé. Voila maintenant un an qu’il traque et bute tout ce beau monde, parfois juste pour le fun, parfois pour rendre service a d’autre joueurs qui souhaitent juste se venger…après tout pourquoi pas…Et puis maintenant il est nettement plus cool et tout ça sans prendre de drogue ! Mais essayer donc de lui ôter ce droit et vous allez voir apparaitre devant vous un horrible petit grimlins roux avec de la bave aux lèvres en plus de la cigarette !


* H R P ;

Who are you? ;

« Prénom/Pseudo: Keroro, j’ai une totale addiction pour la grenouille du même nom.
« Age: 19 ans.
« Comment avez vous connu le forum?: Par top site.
« Suggestion d'amélioration ou autres: Non non.
« Code règlement: Validé by Queen. Non sérieux ça existe vraiment ce mot ? O_o
« Personnage sur l'avatar: Badou de Dogs.


Dernière édition par Andy Wilson le Mer 2 Juin - 1:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« the queen of hackers ; »
avatar
« the queen of hackers ; »

✖ My Messages : 405
✖ Inscription le : 15/03/2010


❝ C'est un secret?
❝ SpheraRunes: Infinis
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Re: Andy Wilson   Mar 1 Juin - 0:36

    Bienvenue sur age-hacker Andy j'espère que tu t'y plairas et je te souhaites une très bonne continuation pour ta fiche heartt

    Concernant le code du règlement oui ça existe enfin c'est le mot "MMORPG" écorché par un présentateur télé sur France 2 ^^;

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« admin ; Eyes of Dream »
avatar
« admin ; Eyes of Dream »

✖ My Messages : 211
✖ Inscription le : 27/05/2010


❝ C'est un secret?
❝ SpheraRunes: 5000
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Re: Andy Wilson   Mar 1 Juin - 12:25

Hey !!! BEIENVENUE Andry !!!!!!!!!
Un autre guners, c'est trop classe :D En tout cas, bonne chance pour la fin de ta fiche.
Si tu as des questions n'hésite pas.
Encore bienvenue et à plus tard en rp ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« the queen of hackers ; »
avatar
« the queen of hackers ; »

✖ My Messages : 405
✖ Inscription le : 15/03/2010


❝ C'est un secret?
❝ SpheraRunes: Infinis
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Re: Andy Wilson   Mer 2 Juin - 19:09


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Andy Wilson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Andy Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.Hacker :: 
♣ INDEX ♣
 :: Give Your Passport; :: Fiches Validées;
-